• Accueil
  • > Archives pour novembre 2012

Archive mensuelle de novembre 2012

Moulage d’une robe

 Après avoir réalisé deux jupes, voici notre première robe consituée d’un haut décolleté et d’une jupe !

Voici le modèle du dessin que nous devions réaliser en toile et mon interprétation :

Moulage d'une robe robe1

 

 

 

« Danse avec les stars » : les secrets des robes de princesses

Article vu sur Le Parisien
Le show de « Danse avec les stars » c’est aussi ses costumes, strass et paillettes.
Reportage exclusif dans l’atelier. Charlotte Moreau 

« Danse avec les stars » : les secrets des robes de princesses 2249795_0

 LA PLAINE SAINT-DENIS, HIER. Une quarantaine de tenues sont utilisées au cours d’un épisode de « Danse avec les stars ». Une dizaine de personnes travaillent à la conception des costumes des candidats. La robe médiévale tout en cuir portée par Lorie la semaine dernière dans l’émission, a été conçue et fabriquée spécialement pour l’occasion.

Agenouillée aux pieds de la danseuse Katrina Patchett, une couturière coupe au ciseau les franges de sa robe. « On est un peu coiffeurs aussi! » s’amuse Pierre Annez de Taboada, le chef costumier de « Danse avec les stars ». Nous sommes à la veille du direct, soit la journée la plus chargée de la semaine pour la dizaine de personnes, ex-petites mains de l’Opéra ou de la haute couture, qui habillent les candidats du concours.

Dans les coulisses du studio 217, à la Plaine-Saint-Denis, c’est le jour des premiers essayages, avant la répétition générale du lendemain qui mobilisera, tous tableaux confondus, une quarantaine de silhouettes différentes.

De Catwoman à Robin des bois
Sur un cintre, une combinaison en résille et vinyle, digne de Catwoman, attend d’être ajustée à même la peau de Fauve, la tornade rousse partenaire d’Emmanuel Moire. Tout comme la longue robe médiévale 100% cuir arborée la semaine dernière par Lorie lors de sa chorégraphie inspirée de « Robin des bois », cette pièce unique dessinée et fabriquée en cinq jours fait partie des costumes conçus spécialement pour l’émission par Pierre Annez de Taboada, créateur des costumes pour la prochaine revue du Moulin-Rouge. Le reste a été expédié d’Angleterre par la société DSI, qui habille la version britannique du programme, intitulée « Strictly Come Dancing ». Un patrimoine non négligeable que la France réutilise autant que possible.

Des robes avec 15 000 strass
Car à la vente, la moindre robe de danse de concours coûte plusieurs milliers d’euros. De 1 500 € à 2 000 € l’unité pour les modèles courts des danses latines (jive, salsa, samba, rumba…), à 5000 € pour les longs des danses standard (valse, fox-trot, tango, quick step…) Un budget dû moins au coût des matières premières qu’au savoir-faire nécessaire à leur fabrication. Chaque strass est posé à la main, sachant qu’il s’en compte 4000 en moyenne par robe, 15000 pour les plus sophistiquées. Certaines peuvent peser jusqu’à 3 kg, soit dix fois le poids d’une robe normale. Un costume de danse, même le plus simple, n’est pas du tout « monté » comme un vêtement de ville. « Impossible d’aller acheter des smokings dans le commerce, sourit Deborah Nahon, chef de projet à TF1 Productions, ils sont conçus pour que le bras se tienne le long du corps. » Matières extensibles ou coupes spécifiques, définitivement, le costume n’est pas un vêtement comme les autres.

Ringard ou pas?
C’est seulement en début de semaine que se décident les looks des candidats, en fonction de leurs numéros du samedi suivant. Avec de multiples critères à respecter : atmosphère, chorégraphie et… morphologie des danseurs. Il faut trouver celle qui flatte le plus les candidats, tout en respectant les codes des danses de salon. Les franges signent la rapidité des danses latines, pour démultiplier le mouvement. Et les robes amples dans le bas allègent et allongent le pas sur les danses standards. Rien n’est laissé au hasard. Et quid de ceux qui crient à la ringardise? « Il n’y a aucun intérêt à faire un concours de danses de salon sans les codes qui vont avec », réplique Pierre Annez de Taboada. « C’est ce qui fait l’identité et la magie de l’émission, défend Deborah Nahon. Et puis, ajoute-t-elle en attrapant un body chair strassé, Beyoncé a pratiquement le même sur scène. »

Moulage d’une jupe à godets

Vidéo vue sur le net, à télécharger ici :

https://www.cerpet.adc.education.fr/ressource_fiche.asp?num_ressource=890

Moulage d'une jupe à godets godets

Réaliser et mettre au point la 1/2  toile de la jupe à godets sur mannequin :

-         Evaluer les proportions

-         Décatir la toile

-         Caler la toile sur le devant

-         Caler la toile sur le dos

-         Régler la toile à plat

-         Préparer la ceinture

-         Epingler la toile à plat

-         Présenter la toile sur le mannequin

Perfection des aplombs. Qualité et esthétique du moulage : volume et lignes du modèle

Costumes de théâtre : les prototypes

Je viens d’éffectuer l’essayage de la toile de la veste et du pantalon qui formeront le pyjama chic en satin couleur champagne. Quelques ajustements encore à réaliser pour rendre la veste plus masculine : gommer tous les arrondis, ajouter des détails : poche poitrine, boutonnage, liseret mat, poignets à revers, suppression des poches du pantalon…

Costumes de théâtre : les prototypes cost

Veste d’après le modèle 128 du magazine Burda (fév. 2010) en taille 36.
Pantalon à pinces d’après le modèle 5 du magazine Burda (automne-hiver 2010) en taille 36.

Entre deux essayages, un peu de « divertissement » avec la réalisation de la blouse Airelle de Deer & Doe dans un tissu très fluide. Col, poignets et bande contrastante en satin.

collage

Et voici un lien interessant pour construire vos patrons de base avec des vidéos à l’appui : coupe à plat vidéo




UCPA Thaïlande: tongs&thaï |
L'Aviation et le monde RC |
Construction Piscine Desjoyaux |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | louve20016
| Gather Sheep de la Bergerie...
| lycrazentaisuper