La suite c’est par ici…

http://sbcreationscouture.wordpress.com/

La suite c'est par ici... cropped-banniere1

Ajustage d’un patron

Article vu sur un magazine Fait main.
Format PDF : fichier pdf

Ajustage d'un patron capture

Et sur le magazine Burda de février 2013 :

Format PDF :

burda-793x1024

Sur le blog de « Deer and Doe », vous trouverez des explications très claires pour :

- allonger ou raccourcir le corsage
- réduire le dos
- ajuster la ligne d’épaule
- ajustements pour petites et fortes poitrines

titre

La coupe !

J’ai pris pour habitude de couper mes tissus « maille » avec un cutter rotatif avec une lame de 18 mm de diamètre, ce qui facilite grandement les lignes courbes. Ce diamètre de petite taille est idéal pour couper les pièces délicates. Confort et précision garantis ! Une gande planche de découpe est bien évidemment nécessaire si on ne veut pas abimer sa table de travail…

La coupe ! p1060721-226x300

Et voici un autre outil qu’on ne trouvera pas chez soi mais plutôt dans les écoles ou ateliers professionnels : la scie électrique. Elle permet de couper en une seule fois plusieurs épaisseurs, patron compris. C’est épatant !

2013-01-21-18.57.22-1024x768

At work…

C’est une vraie réjouissance que de me rendre 2 fois par semaine à mes cours de moulage ! Ici je peauffine la toile de la robe bustier drapée.

At work... collage

La robe drapée façon bustier

Nouveau dessin, nouvel exercice, nouveau moulage !

La robe drapée façon bustier bustier

Calage du devant :
Il a fallut travailler sur tout le devant du buste (en entier puisque le bustier est assymétrique), en commencant par travailler la toile sur la ligne du haut du bustier afin de déplacer les pinces (tout l’embus) vers la taille. Il s’agit ici d’interpréter le modèle puisque c’est un drapé, ne pas forcément reproduire à l’identique le dessin. Pour faciliter le drapé, couper la toile dans le biais, les plis pourront plus facilement se positionner.

Remarques :

Dans ce genre de modèle drapé, il convient de faire un fond ajusté qui épouse le corps. Celui-ci viendra soutenir le drapé. Il est fait en toile à corset ou à tailleur (tissu rigide qui a du corps). Ce fond s’ajoute bien évidemment à la doublure qui vient finir le vêtement.

Voici ce que donne le bustier drapé à plat :

2013-01-14-19.58.09-1024x554

Pour ce qui est de la jupe, elle est de forme tulipe avec des plis qui sont symétriques mais qui se chevauchent
sur le milieu devant. Quant au dos, le bustier est constitué de découpes et la jupe est une simple jupe de base à 1 pince.

Voici la jupe drapée à plat :

2013-01-21-19.54.57-843x1024

Le drapé bustier & jupe de plus près :

2013-01-21-20.14.13-1019x1024

Tenue de fête pour le réveillon

J’ai finalement arrêté mon choix sur une robe portée par Audrey Hepburn dans le film « Diamants sur canapé » et réalisée par Givenchy.
La découpe du dos m’a tout de suite plu de part de son originalité :

Tenue de fête pour le réveillon audrey_hepburn_givenchy

En revanche, le côté robe fourreau ne m’a pas séduite. Etant donné qu’il s’agissait d’une tenue de fête de réveillon, j’ai préféré, pour pouvoir danser aisément, une jupe cercle avec empiècement.

Du patronage à la réalisation…

Evidemment la patron de cette robe n’existant pas, je me suis lancée le défi de faire une fois de plus le patronage moi-même, c’est un exercice que je recommande à toutes, c’est une aventure qui demande du temps, de la reflexion mais qui est à n’en point douter absolument enrichissante et motivante.

Ayant choisi de réaliser ma robe dans un tissu lycra, j’ai donc tout d’abord dessiner le patronage de base pour tissu maille en suivant les instructions du livre de T. Gilewska « Le modélisme de mode, volume 1« .

p1060723-413x1024

Une fois la coupe à plat effectuée, je réalise le prototype en maille pour vérifier que les mesures prises sont correctes et faire les ajustements nécessaires.

toile_maille

Ce patron de base spécial maille me sera ensuite utile pour toutes mes futures réalisations. A présent, il s’agit de reproduire la robe d’A. Hepburn en dessinant sur ce patron de base les différentes lignes adéquates : emmanchures plus larges, encolure devant arrondie, épaules rétrécies, découpes dos… A nouveau réalisation d’une toile en maille pour se rendre compte de ce qu’il faut affiner, élargir, réduite, agrandir… et reporter les modifications sur le patron.

ah1

Les modifications effectuées, je peux me lancer dans le « vrai » tissu. J’avais choisi pour le réveillon un tissu en maille et à sequins noirs : très difficile à couper et à coudre (j’ai cassé trois fois l’aiguille de ma machine) et j’ai été envahi de sequins lors de la coupe… une horreur…

ah4

Voici le modèle fini mais je suis finalement peu satisfaite de la découpe du dos qui manque de finesse et d’élégance…

ah2

Je corrige donc à nouveau mon patron papier et affine les découpes du dos, Je change de tissu et le résultat me convient beaucoup mieux !

dos1

Il est temps de réaliser la jupe. Pour cela je fais un simple empiècement à mes mesures et une jupe cercle.

Calcul jupe cercle : je mesure la longueur de mon empiècement devant et dos divisé par 3,14 puis par 2 = rayon.

ah61

Je n’ai pas réalisé de toile pour la jupe, j’ai juste bien vérifié les mesures avant de couper !

ah3

…et Tadaaaaaaaaaaam, la robe est finie. Le jersey, finement pailleté, issu de la boutique Stop tissu (3€ le mètre) a été acheté la veille du réveillon… et la robe finalisée quelques heures avant la soirée…

ah51

Et voici la robe en situation, le soir du réveillon (petit montage photo, clin d’oeil à A. Hepburn) :

tenue11-708x1024

tenue2-708x1024

tenue3-708x1024

La difficulté de la poche façon « corbeille »

L’exercice sur lequel je travaille depuis quelques séances c’est celui de réaliser une robe cintrée qui d’apparence semble relativement simple mais dont la difficulté majeure est celle de concevoir une poche que l’on appelle « corbeille » puisque c’est une poche avec ampleur donc tout en volume… J’étais jusqu’à présent habituée aux poches plaquées,  prises dans les coutures, à soufflets ou encore passepoilées. Mais alors là c’est une grande première : les poches « corbeilles » ! Donner de l’ampleur à la jupe au niveau des hanches, puis réaliser la poche et le fond de poche… penser que la jupe est « entravée » puisque elle est de forme « crayon », vérifier que l’aisance est bien présente au niveau du bassin… quelle aventure !

Cette robe nous servira ensuite pour la réalisation du moulage de la manche et du col claudine.

La difficulté de la poche façon

Dans les coulisses des ateliers haute-couture…

De la conception en toile à la réalisation :

L’atelier Chanel Paris-Shangaï :

Image de prévisualisation YouTube

La petite veste noire Chanel :

Image de prévisualisation YouTube

Atelier de modélisme Chanel :

Image de prévisualisation YouTube

Dans cette vidéo, on comprend mieux les différentes étapes de la réalisation d’un jean…
Et ce n’est pas à la portée de n’importe quelles machines…

Roy Jeans

Morphologie

Avant de concevoir toutes réalisations, il est important de savoir quelle morphologie nous avons. Cela peut en effet aider au choix d’un patron ou d’un vêtement : certaines formes de robes iront à certaines mais pas à d’autres…

Les morphologies : article vu ici.

Morphologie morphology

morphologie

En ce qui me concerne, j’ai une silhouette en A ou en pyramide. Je sais donc par conséquent que je choisirai des robes qui souligneront le haut du corps et la taille et qui affineront les hanches comme les robes taille empire par exemple, des jupes longues évasées… Le but étant bien évidemment de camoufler nos petits complexes et de mettre en valeur nos atouts !

002-1024x661

Pour savoir quelle tenue porter pour quelle silhouette, c’est par ici !

Robe de danse rouge terminée !

Robe de danse rouge terminée ! robe_rouge-708x1024

 

robe_rouge2

robe_rouge1-708x1024

Moulage d’une robe

 Après avoir réalisé deux jupes, voici notre première robe consituée d’un haut décolleté et d’une jupe !

Voici le modèle du dessin que nous devions réaliser en toile et mon interprétation :

Moulage d'une robe robe1

 

 

 

« Danse avec les stars » : les secrets des robes de princesses

Article vu sur Le Parisien
Le show de « Danse avec les stars » c’est aussi ses costumes, strass et paillettes.
Reportage exclusif dans l’atelier. Charlotte Moreau 

« Danse avec les stars » : les secrets des robes de princesses 2249795_0

 LA PLAINE SAINT-DENIS, HIER. Une quarantaine de tenues sont utilisées au cours d’un épisode de « Danse avec les stars ». Une dizaine de personnes travaillent à la conception des costumes des candidats. La robe médiévale tout en cuir portée par Lorie la semaine dernière dans l’émission, a été conçue et fabriquée spécialement pour l’occasion.

Agenouillée aux pieds de la danseuse Katrina Patchett, une couturière coupe au ciseau les franges de sa robe. « On est un peu coiffeurs aussi! » s’amuse Pierre Annez de Taboada, le chef costumier de « Danse avec les stars ». Nous sommes à la veille du direct, soit la journée la plus chargée de la semaine pour la dizaine de personnes, ex-petites mains de l’Opéra ou de la haute couture, qui habillent les candidats du concours.

Dans les coulisses du studio 217, à la Plaine-Saint-Denis, c’est le jour des premiers essayages, avant la répétition générale du lendemain qui mobilisera, tous tableaux confondus, une quarantaine de silhouettes différentes.

De Catwoman à Robin des bois
Sur un cintre, une combinaison en résille et vinyle, digne de Catwoman, attend d’être ajustée à même la peau de Fauve, la tornade rousse partenaire d’Emmanuel Moire. Tout comme la longue robe médiévale 100% cuir arborée la semaine dernière par Lorie lors de sa chorégraphie inspirée de « Robin des bois », cette pièce unique dessinée et fabriquée en cinq jours fait partie des costumes conçus spécialement pour l’émission par Pierre Annez de Taboada, créateur des costumes pour la prochaine revue du Moulin-Rouge. Le reste a été expédié d’Angleterre par la société DSI, qui habille la version britannique du programme, intitulée « Strictly Come Dancing ». Un patrimoine non négligeable que la France réutilise autant que possible.

Des robes avec 15 000 strass
Car à la vente, la moindre robe de danse de concours coûte plusieurs milliers d’euros. De 1 500 € à 2 000 € l’unité pour les modèles courts des danses latines (jive, salsa, samba, rumba…), à 5000 € pour les longs des danses standard (valse, fox-trot, tango, quick step…) Un budget dû moins au coût des matières premières qu’au savoir-faire nécessaire à leur fabrication. Chaque strass est posé à la main, sachant qu’il s’en compte 4000 en moyenne par robe, 15000 pour les plus sophistiquées. Certaines peuvent peser jusqu’à 3 kg, soit dix fois le poids d’une robe normale. Un costume de danse, même le plus simple, n’est pas du tout « monté » comme un vêtement de ville. « Impossible d’aller acheter des smokings dans le commerce, sourit Deborah Nahon, chef de projet à TF1 Productions, ils sont conçus pour que le bras se tienne le long du corps. » Matières extensibles ou coupes spécifiques, définitivement, le costume n’est pas un vêtement comme les autres.

Ringard ou pas?
C’est seulement en début de semaine que se décident les looks des candidats, en fonction de leurs numéros du samedi suivant. Avec de multiples critères à respecter : atmosphère, chorégraphie et… morphologie des danseurs. Il faut trouver celle qui flatte le plus les candidats, tout en respectant les codes des danses de salon. Les franges signent la rapidité des danses latines, pour démultiplier le mouvement. Et les robes amples dans le bas allègent et allongent le pas sur les danses standards. Rien n’est laissé au hasard. Et quid de ceux qui crient à la ringardise? « Il n’y a aucun intérêt à faire un concours de danses de salon sans les codes qui vont avec », réplique Pierre Annez de Taboada. « C’est ce qui fait l’identité et la magie de l’émission, défend Deborah Nahon. Et puis, ajoute-t-elle en attrapant un body chair strassé, Beyoncé a pratiquement le même sur scène. »

Moulage d’une jupe à godets

Vidéo vue sur le net, à télécharger ici :

https://www.cerpet.adc.education.fr/ressource_fiche.asp?num_ressource=890

Moulage d'une jupe à godets godets

Réaliser et mettre au point la 1/2  toile de la jupe à godets sur mannequin :

-         Evaluer les proportions

-         Décatir la toile

-         Caler la toile sur le devant

-         Caler la toile sur le dos

-         Régler la toile à plat

-         Préparer la ceinture

-         Epingler la toile à plat

-         Présenter la toile sur le mannequin

Perfection des aplombs. Qualité et esthétique du moulage : volume et lignes du modèle

Costumes de théâtre : les prototypes

Je viens d’éffectuer l’essayage de la toile de la veste et du pantalon qui formeront le pyjama chic en satin couleur champagne. Quelques ajustements encore à réaliser pour rendre la veste plus masculine : gommer tous les arrondis, ajouter des détails : poche poitrine, boutonnage, liseret mat, poignets à revers, suppression des poches du pantalon…

Costumes de théâtre : les prototypes cost

Veste d’après le modèle 128 du magazine Burda (fév. 2010) en taille 36.
Pantalon à pinces d’après le modèle 5 du magazine Burda (automne-hiver 2010) en taille 36.

Entre deux essayages, un peu de « divertissement » avec la réalisation de la blouse Airelle de Deer & Doe dans un tissu très fluide. Col, poignets et bande contrastante en satin.

collage

Et voici un lien interessant pour construire vos patrons de base avec des vidéos à l’appui : coupe à plat vidéo

Costumes de théâtre

En parrallèle de mes cours, une amie m’a demandé de réaliser trois costumes pour sa pièce de théâtre, une comédie à la « one woman show » : Fèdre, avec un f… Nouvelle expérience très motivante puisqu’il s’agit de répondre à une attente particulière avec des consignes bien précises. Je relève donc le défi, un vrai challenge pour moi puisqu’il s’agit de suivre les différentes étapes de la création et tout cela dans un délai relativement court. Il a été convenu de réaliser trois costumes : une robe chasuble graphique dans un tissu extensible, un pyjama chic, élégant façon smoking en satin et son peignoir assorti.

Et voici les dessins que je me suis amusée à faire sur Inskape, logiciel gratuit qui permet la création de graphisme vectoriel : 

Costumes de théâtre costumes1 

Pour ce qui est de la robe graphique, j’ai pris le patron de la robe trapèze avec pinces poitrine tirée du livre « ma première garde-robe », dessiné les différentes découpes devant et dos en veillant à ce que les raccords soient bien précis.

 p1060490

 p1060495

 J’ai ensuite relevé les différentes découpes sur un papier transparent, ajouté les valeurs de couture puis cousu le prototype dans un tissu noir extensible. Essayage et réajustement à venir la semaine prochaine.

 p1060501

 

Toilisme, la suite…

 Une vraie révélation, une vraie passion, une vraie soif d’apprendre, de comprendre, d’apprécier, d’ajuster… tant de choses apprises en si peu de temps, c’est absolument réjouissant ! Apprendre à faire une analyse proportionnelle, réaliser le calage de différentes pièces, découvrir l’art et la manière d’épingler, obtenir un décollement de la matière, apprécier le volume, obtenir de belles lignes, respecter l’applomb, vérifier la cohérence, les questions d’équilibrage et de réajustement… Que du bonheur !

 Toilisme, la suite... 2012-10-18-21.27.22

 2012-10-18-21.23.03

 

collage

Formation de toiliste-modéliste

Après avoir envoyé ma candidature par courrier, j’ai été convoquée pour passer un test lundi dernier : l’épreuve a duré 3h en ce qui me concerne : tout d’abord une partie écrite avec des questions de toutes sortes, ensuite il était demandé de réaliser d’après une photo donnée, le moulage d’une jupe sur mannequin et enfin un entretien individuel avec le professeur qui dispensera les cours.
Et ma candidature a été retenue !!! J’en suis plus que ravie, je jubile !!!

Les cours dispensés par la Mairie de Paris ont lieu tous les lundis et jeudis soir pour une durée de trois heures. Objectif des cours : « Réalisation de toiles d’après figurines pour modèle d’exception ; réalisation de la toile entière ou du vêtement ; relevés et réglages de patrons. » Le premier cours a eu lieu hier et je suis tout simplement aux anges !!!

Formation de toiliste-modéliste 2012-10-04-22.39.441-629x1024

 Voici une présentation du métier de modéliste :

Image de prévisualisation YouTube

Une jupe dans un 1/4 de cercle : testée et approuvée !

Envie d’une jupe fluide qui soit à ma taille et qui puisse être réalisée assez rapidement… Je me suis inspirée du tuto de Sensoussi qui est très clair et bien détaillé. Voici à mon tour quelques explications…

Une jupe dans un 1/4 de cercle : testée et approuvée ! cats1

Ci-dessous le patron d’une jupe 1/4 de cercle réalisée dans un tissu extensible, du lycra par exemple. Calcul pour connaître le rayon : votre tour de taille / 0,5×3,14 = rayon. Exemple : 67/0,5×3,14 = 42,6 cm. La longueur de la jupe sera en ce qui me concerne de 58 cm pour qu’elle descende sous le genou. Présentation1

 Une fois le patron effectué, ajouter les valeurs de couture de 1 cm pour l’assemblage au niveau du milieu dos et de la taille. J’ai réalisé une doublure car mon tissu principal à volants était trop transparent. J’ai donc superposé deux jupes identiques (la doublure est néanmoins plus courte de 1 cm).

1

Assembler le milieu dos au point élastique de votre machine à coudre :

2

 J’utilise le point droit triple qui est très solide. A défaut d’un point élastique, utilier le point zig-zag classique ou la surjeteuse.

3

 Surjeter les deux bords ensemble, pour une plus jolie finition. Je trouve que d’assembler uniquement à la sujeteuse n’est pas assez solide, c’est la raison pour laquelle j’assure mes arrières avec le point droit triple. Attention ce point est quasi-indécousable !

4

  Réaliser la ceinture avec un élastique large de 4 cm. Longueur = tour de taille + valeurs de couture, soit 67 + 2 = 69 cm

5

Assembler la ceinture à la jupe puis surjeter les deux bords ensemble.

6

Réaliser un roulloté à la surjeteuse pour le bas de la jupe et c’est fini ! 

 

P10601981

Built by Wendy dresses

Built by Wendy dresses 7 C’est plus par curiosité qu’autre chose, que je me suis achetée cette méthode pour apprendre facilement à réaliser des patrons de robes. Le livre est en anglais, ce qui ne facilite pas les choses mais qui m’encourage à apprendre certains termes techniques qui me seront fort utiles pour le futur. J’avais lu cet article très intéressant sur ce livre qui s’adresse avant tout aux couturières qui veulent se lancer dans la patronage  à partir de trois modèles de base simples. Ce livre permet une bonne compréhension et bonne initiation dans la manière de transformer un patron.

3 modèles de base :  »Sheath dress » / « shift dress » / « dirnl dress »

8

Une dizaine de variations de robe est proposée. Ci-dessous, l’exemple de trois variations possibles avec la base de la robe « sheath dress ».

9

Et voici les modifications / transformations  (alterations ou adjustments en anglais) à faire sur le patron de base : 

10

11

 J’ai donc choisi  de réaliser la « sheath dress » avec ses manches raglans. Comme préconisé dans le livre j’ai réalisé une toile de la robe en taille 36, conformément au tableau de mesure. C’est un tissu dont la couleur est assez affreuse que j’ai réalisé cette toile. J’ai été obligée d’ajouter deux pinces dans le dos et d’élargir les côtés au niveau des hanches. Voici le résultat sur mannequin (coutures apparentes) :

12 Deux pinces dans le dos ajustées avec des aiguilles

14

 De profil :

15

Prochaine étape : modifier mon patron de base avec ces ajustements et refaire une toile. Ensuite je tenterai de réaliser quelques transformations. A suivre…

 

Opération strassage

 Il est prévu environ 3 000 strass pour cette robe rouge, tous posés et collés l’un après l’autre, délicatement à la pince. Uniquement des strass Swarovski car ce sont les seuls sur le marché qui donnent tout leur éclat et brillance. Il faut donc y mettre le prix… Ce sont des pierres rondes à fonds plats de taille SS20 que j’achète dans une petite boutique parisienne Lukès. J’utilise également une colle spéciale passementerie que je trouve à la mercerie créative de Moline.

Opération strassage strass

 

strassA

 Voici le premier rendu du strassage qui n’est pas encore fini. Hélas, la photo n’est pas fidèle à la réalité…

P1060126

cats

Work in progress – Part two

 La rentrée des classes a sonné pour certains, pour d’autres, il s’agit de la reprise des entraînements et donc des compétitions de danse. Il est donc temps que je me replonge dans mon projet de robe de danse dont je parlais ici. J’en suis à la phase la plus « réjouissante » mais néanmois « déroutante » puisqu’il s’agit d’une étape créative : décoration, strassage et confection des accessoires (collier, gants, voiles…). « Déroutante », parce que c’est une phase ou on hésite, on tatonne en essayant de rendre harmonieux la robe, d’en respecter son élégance et son orginalité… à la recherche du modèle unique… Ci-dessous il s’agit d’un test réalisé hier soir en utilisant de la guipure et des appliqués découpés dans un tissu légèrement pailleté. Une fois le tout correctement placé, l’étape strassage sera alors de mise… à suivre…

Work in progress - Part two robe_decoree

 Collier et boucles d’oreilles :

collier

Concours Ikea : Les créatrices du quotidien !

  »Un concours visant à proposer, à partir d’une sélection de 19 tissus proposée par IKEA, des idées de créations vestimentaires originales qui seront portées par les dix hôtesses. Les 10 personnes qui verront leur tenue choisie par le jury gagneront une machine à coudre SY de IKEA, et leur création sera confectionnée par une couturière puis portée par les hôtesses qui défileront dans les rues de Paris. »

Et voici ma participation : une robe de forme bustier, longue et ceinturée avec deux tissus IKEA, l’un marron uni et l’autre assez affreux et très coloré… mais bon vu le choix assez limité, j’ai opté pour le côté « original ». Il s’agit donc de mon premier essai de stylisme avec un logiciel gratuit en ligne qui permet de « dessiner » : Vector editor… ça a été un peu laborieux mais très enrichissant ! Verdict samedi 25 août 2012 ! Résultat : ma proposition n’a pas été retenue…

Concours Ikea : Les créatrices du quotidien ! ikea-copie11-600x1024

Edit du 23 septembre : voici les résultats du concours vus sur le blog de la couture rose :
http://lacouturerose.canalblog.com/archives/2012/09/13/25095462.html

79123913_o

J’ai testé la technique du moulage…

J’ai dans ma bibliothèque la quasi-totalité de la collection   »Modélisme de mode » de T. Gilewska. J’ai donc décidé de m’attaquer au volume 3 « moulage : les bases »… dont vous trouverez quelques extraits sur le moulage du buste.

  »Grâce à ses pas à pas illustrés, vous visualiserez aisément toutes les étapes de la technique du moulage qui permet d’apprendre à fabriquer un vêtement directement sur le mannequin sans connaissances préalables de mathématiques (calcul du métrage, dessin technique…) nécessaires pour d’autres techniques comme la coupe à plat. »

1ère étape : la pose des bolducs
Il faut bien compter deux ou trois heures pour mettre en place tous ces bolducs et je me rends compte que j’ai encore quelques ajustements à effectuer…

J'ai testé la technique du moulage... buste

2ème étape : moulage sur mannequin
Tracer sur la toile les lignes suivantes : milieu devant, poitrine et taille. Positionner la toile sur le mannequin depuis la ligne du milieu devant puis faire correspondre la ligne de poitrine et de taille.

buste1

Former les pinces poitrine et taille puis marquer au crayon tous les repères et contours par transparence avec les bolducs.
Cranter si nécessaire (au niveau de l’encolure et de la taille).

buste31

 Problème rencontré : la ligne de taille est déformée… Est-ce normal ? Dans le livre, la ligne est bien droite et suit la ligne de taille du mannequin… Peut-être ai-je mal placé ma ligne de pince ???

buste4

 3ème étape : remettre à plat la toile et retracer les lignes et pinces

buste51 

Passons à présent au moulage de la jupe devant selon le même principe que pour celui du buste.

 Tracer sur la toile les lignes suivantes : milieu devant et bassin. Marquer la ligne de taille puis positionner la toile sur le mannequin depuis la ligne du milieu devant.

jupe

Epingler la toile au croisement de la ligne de côté et du bassin. Faire de même avec la ligne de taille.

jupe1

Former la pince de taille et cranter si nécessaire. Marquer au crayon tous les repères, lignes, pinces et contours.

jupe2

 Remettre à plat la toile et retracer les lignes et courbes.

jupe31

 Conclusion

Je ne connaissais que la technique de la coupe à plat avec tous ces calculs et autres prises de têtes pour un résultat plutôt approximatif puisqu’il s’agit ensuite de faire un tas de rectifications sur la personne… Le moulage du demi devant a duré 15 minutes maximum… et c’est d’une facilité déconcertante (du fait de mes connaissances en coupe à plat). Côté gain de temps c’est donc assez époustouflant !!! Je vais donc continuer la découverte de ce livre avec cette technique bien prometteuse !
J’ai trouvé une vidéo de moulage du buste sur le site de l’académie de poitiers : http://ww2.ac-poitiers.fr/mdlmode/spip.php?article170

Et voici une vidéo de moulage par une professionnelle… ça fait tout juste rêver…
Haute couture moulage, drapping at Christian Dior

Image de prévisualisation YouTube

 

 

 

 

Vidéos de mes robes de danse

 Voici des vidéos que j’ai retrouvées par hasard de mes robes de couleur chair avec ses appliqués, ça donne un meilleur visuel en vidéo, je trouve. Les strass donnent tout l’éclat à la robe ! Quel travail quand j’y repense… Je prépare actuellement une robe de danse rouge… j’en suis à la phase accessoires (collier, gants, bracelets, voiles…) et  strassage !

fichier wmv Robe blanche

 

Vidéos de mes robes de danse blanche

Vidéos patronage

On trouve de tout sur internet, notamment des vidéos qui nous montrent comment réaliser des vêtements à une vitesse fulgurante en traçant à main levée le patron directement sur le tissu. Il n’y a qu’à regarder et à faire pareil ! Il y a une centaine de vidéos de GiannyL, la plupart sont des tuniques ou robes en jersey : http://www.youtube.com/user/GiannyL

Miniature

En voici quelques-unes :

Create A Short & Sexy Vintage Tunic 
How to make a one shoulder sleeve Dress
How to make a Beach Wedding Dress
How to create a bikini

 Une autre technique plus professionnelle mais néanmoins époustouflante, je ne me lasse de regarder ces vidéos qui nous apprennent beaucoup sur la manière de créer du volume par moulage à partir d’un patron de base. C’est totalement bluffant ! Il y a un tas de vidéos qui proposent de la transformation puis de la reconstruction, du 3D, de l’inscrustation de trompe-l’oeil et autres origamis…

TR Cutting school by Shingo Sato

Vidéos patronage shin2

The Ribbon Dress
flared volume
The 3D darts Manipulation
Origami concept 

D’autres vidéos sur la confection de vêtements en tous genres :

Jupe à volants froncés
Easy Draping Skirt
How to make the fashion dress

Robe bustier en liberty

Une amie très chère m’avait offert pour mon anniversaire un coupon de 2m50 de ce merveilleux liberty (d’ailleurs, si vous connaissez le nom de ce liberty je suis preneuse ). Avec ce beau métrage, une robe longue d’été s’est vite imposée. Je voulais absolument une forme bustier près du corps pour le haut et du volume pour le bas. Je me suis donc grandement inspirée du patron Burda n° 8320 qui est à la base une robe de mariée. Le bustier en taille 36 tombe impeccable. J’ai en revanche juste modifié le bas de la robe avec ce volant froncé. Et le résultat me plait beaucoup !

Robe bustier en liberty liberty

liberty1

Voici les photos prises sur notre balcon entre deux averses…liberty3

 

liberty2

Stage de modélisme

Article vu sur « Thread and needles » :

« Les 20 et 21 juillet prochain se tiendra à Paris, au Claridge, un stage de modélisme animé par des professeurs prestigieux.

Stage de modélisme modelisme

Ce stage, qui s’adresse aux passionnés de couture ou aux futurs stylistes, a pour vocation de rappeler les bases du modélisme, de transmettre des tours de main de professionnels sur le moulage de mannequin et de manière plus générale, d’orienter et de guider des personnes désireuses de se lancer dans le milieu de la mode.

Les animateurs sont prestigieux : Izet Curi est Directeur des ateliers Azzedine Alaïa. Il fut premier modeliste chez Thierry Mugler et chez Hermès. Mélissa Schleich, après avoir été responsable des cours ESMOD, a créé sa propre école de mode European Fashion School. C’est une ancienne de Boss, d’Escada,…

modelisme2

Intéressés ? Thread&Needles a négocié pour vous une réduction exceptionnelle de 100€ sur les frais d’inscription ! »

[CAP couture flou] : je suis admise !

Les résultats sont tombés vers 15h aujourd’hui et c’est avec beaucoup de joie que je vous l’annonce ! 17,64/20 de moyenne (17/20 sur les parties théoriques / technologiques et 18/20 sur la partie réalisation-couture). Revenons justement sur ces diverses épreuves :

1/ Prévention / santé / environnement

Pas de difficultés particulières, les questions relèvent la plupart du temps du  bon sens, de la logique ou de la culture générale.

2/ Arts appliqués

1ère partie : décrire trois costumes dont nous avions les photos
2ème partie : s’inspirer de photos dont le thème était la mer/le corail…, en retirer trois motifs et les appliquer à la jupe et aux mancherons (crayons de couleurs, feutres…)

3/ Elaboration, technologie et préparation d’une fabrication

Il fallait suivre les instructions qui étaient données pour  faire la transformation d’un corsage. Faire un relevé sur du papier kraft et l’industrialiser. Pas de difficultés majeures. Tout était dans la précision des traits (tout était en mm) et l’application, le soin… Ensuite des questions sur les propriétés de la soie et autres questions sur les finitions.

[CAP couture flou] : je suis admise ! dans CAP couture techno

4/ Réalisation d’un produit : la robe boule « livia »

J’ai eu la permission de photographier ma robe à la fin de l’examen. Le sujet était relativement simple mais la difficulté première était le tissu : un polyester glissant et très difficile à manier surtout en ce qui concerne le rabattage du biais de 5 mm à réaliser à la main sur l’encolure et les emmanchures : une horreur !!! J’ai réussi à terminer la robe 1h avant la fin, ce qui était loin d’être le cas des autres candidats… J’espère néanmoins que tout s’est bien passé pour eux…

En ce qui concerne l’utilisation de la piqueuse plate, nous avons eu la possibilité de la tester la veille de l’épreuve. Je tiens à rassurer toutes celles qui peuvent s’inquiéter et stresser (comme je l’ai été) : la machine est tout à fait gérable une fois qu’on a compris le principe de la genouillère et de la pédale. Les machines étaient enfilées et réglées tout comme la canette… même s’il a bien fallu remplir la canette au milieu de l’épreuve (et là p’tite frayeur : comment fait-on ? J’ai bien du perdre 20 mn à comprendre le principe même si là aussi, ça relevait du bon sens). Après 16h d’épreuve on ne peut plus la quitter cette piqueuse, on n’a qu’une seule envie, la prendre pour chez soi ! Pour ce qui est de la surjeteuse industrielle, elle fonctionne comme les familiales.

 

cap dans CAP couture
livia

 

 

Petit exercice de modélisme

J’ai souhaité mettre en application quelques-unes de mes connaissances en réalisant une robe longue d’été et façons empire selon le modèle relativement simple que j’avais en tête. Je suis partie d’une base, celle du patron de la robe M du livre Stylish dress book en taille 7 et voici quelques transformations que j’ai effectuées… La robe a été réalisée dans un tissu noir & blanc très souple, fluide et soyeux de chez Stop Tissu.

Avant :                                                                              Après :

Petit exercice de modélisme stylish-dress-book-m

11

 

 

 

1/ Modifications de l’encolure et des emmanchures du corsage devant et dos : réduction des bretelles à 3 cm, décolleté en V dans le dos. En bleu : patron de base /en gris modifications :

 41

61

2/ Suppression des manches et des fronces de la jupe

3/ Allongement de la jupe de 35 cm puis évasement pour un rendu plus fluide. Pour cela j’ai divisé en 6 parts égales la jupe dans sa longueur devant et dos. J’ai coupé jusqu’à 1mm de la taille les panneaux puis ai donné l’évasement nécéssaire dans le bas de jupe (env. 10 cm entre chaque panneaux). J’ai ensuite retracé la nouvelle courbe ainsi formée au niveau de la taille et du bas de la jupe.

9

101

4/ Préparation de la doublure entière de la robe dans un polyester noir léger

5/ Ajout d’un lien à nouer dans le dos et d’un petit noeud sur le milieu devant

Quelques heures de couture plus tard, le tour est joué !

blanc_noir

 blanc_noir1

Des supports techniques en vidéo !

 Sur le site de l’Académie de Poitiers (Métiers de la mode), on retrouve une mine d’informations dont voici quelques vidéos :

 

http://ww2.ac-poitiers.fr/mdlmode/spip.php?rubrique26

 

 

Pièces d’étude

En vu du CAP à venir, je révise mais j’apprends surtout…
Je tente de réaliser des vêtements qui ont des difficultés particulières, notamment tout ce qui concerne les finitions : cols, poignets, fentes diverses, ceintures, poches, régularité et précisions des points machine et main… Et j’avoue avoir de nombreuses difficultés : coudre des robes de danse c’est beaucoup plus simple que de coudre des vêtements de tous les jours, je vous assure…

Ci-dessous une jupe toute simple à plis avec l’inscrustation de poches (les premières que je réalise, il était temps…). Modèle issu du livre « Le charme du style classique ») :

Pièces d'étude jupe_b

Ici étude d’un col avec pied de col, poignets et patte de bouttonnage :

etude

Work in progress…

Une nouvelle robe de danse est entrain de voir le jour… Elle sera rouge, couleur idéale pour les compétitions, réalisée dans du tissu lycra, résille, satin et mousseline. Pas de robe décolletée cette fois-ci… ça change de mes dernières créations.

Voici les premières étapes de cette confection :

Work in progress... photo-002

Détails de l’envers du devant : jeux d’entrecroisements cousus et surjetés :

photo-003

Sur mannequin :

photo-006

Avant de me lancer dans du beau tissu, j’ai réalisé un prototype du haut de la robe de couleur noire. Essai plutôt concluant qui m’ a permis de faire quelques ajustements et rétrécissements indispensables quand on utilise du lycra :

photo-0121

 Sur la robe elle-même : insertion de nouveaux et très nombreux panneaux : la robe pèse déjà très lourd… et insertion d’une manche en résille…

photo-009

Voici la robe avec quelques ajustements et ses panneaux qui donneront tout le volume à la robe. Les étapes à venir sont nombreuses avec des finitions importantes au niveau des volants, un gros travail de strassage et la réalisation des accessoires…

P1030708Z

Transformations de la jupe de base

Vous trouverez assez facilement des informations sur la construction de la jupe de base à vos mesures un peu partout, que ce soit sur internet ou dans les livres. Plusieurs méthodes existent, j’en ai moi-même essayé plusieurs et toutes se valent à peu près.

Exemple de jupe de base (non testé) : http://excerpts.numilog.com/books/9782212122763.pdf

Transformations de la jupe de base jupe-droite-patron-118x150

Une fois que vous avez créé votre patron de jupe à votre taille, vous pouvez ensuite réaliser toutes les transformations que vous souhaitez…

Voici quelques exemples incontournables :

Jupe porte-feuille :fichier pdf jupe_portefeuille

Jupe évasée : fichier pdf jupe_evasee

Jupe à 6 panneaux : fichier pdf jupe_panneaux

Jupe à 6 panneaux évasés : fichier pdf jupe_panneaux_evases

Jupe avec empiècement et plis creux : fichier pdf jupe_empiècement

La piqueuse plate

J’ai eu l’occasion de tester une piqueuse plate ce week-end. Elle est toute neuve et très impressionnante. J’ai appris à l’enfiler, à réaliser une cannette et bien évidemment j’ai fait de nombreux essais afin de me familliariser avec cette machine même si hélas celle de l’examen sera plus ancienne et donc certainement plus difficile à manier…

La piqueuse plate dans CAP couture photo-0151

Le jour de l’examen, il nous sera demandé d’enfiler la piqueuse plate et de la régler… Pas évident quand on n’en pas l’habitude… Question enfilage, voir PDF en fin de l’article. Question réglages, il faudra veiller notamment à deux points :

- Régler le nombre de points par cm : il suffira de tourner le petit volant (sous « Brother ») sur le chiffre qui sera mentionné dans le document fourni le jour de l’examen.

- Régler les disques de tension : ici la machine en a deux, mais généralement il ne devrait en avoir qu’un seul. Pour régler ces disques,  il faut mettre le repère 2 mais il conviendra de faire des essais sur des chutes de tissu.

photo-0161 dans CAP couture

 Comme vous pouvez le constater, le genou est en contact direct avec la genouillère.
Le placement des pieds sur la pédale est ainsi : le pied droit  (placé au niveau de la tige, en haut à droite) permet de faire fonctionner la piqueuse, le pied gauche permet de stabiliser mais aussi et surtout à couper le fil en fin de couture. C’est donc tout nouveau et assez déroutant au début, mais ça reste tout à fait abordable. De même, la pression de la pédale avec le pied droit est gérable, ce n’est pas aussi rapide que je le pensais. C’est donc rassurant…

photo-021

Ci-dessous, on remarque le protège doigt et le releveur de fil

photo-0221

Et ici le pied de biche qui sert aux fermetures invisibles :

photo-0192

Voici une description de la piqueuse plate :

fichier pdf Piqueuse plate

 et les règles de sécurité  (causes, conséquences, solutions) :

fichier pdf sécurité

 

La finition des bords

Dans l’épreuve du CAP couture flou « réalisation d’un produit », il sera nécéssaire de décoder le langage spécifique des sections de couture. Voici les principaux :

La finition des bords sections-1

Ci-dessous un scan tiré du livre de T. Gileska Le modélisme de mode vol. 1  :
sections-582x1024
fichier pdf sections

Patron / patronage

Cet article concerne les candidates qui passent leur CAP de couture flou. L’une des épreuves dite de technologie consiste à réaliser une transformation de patron de base et d’en faire le patronage industriel à savoir finaliser le patron en indiquant les valeurs de couture et toutes les indications nécessaires du patron.

Voici donc les éléments à indiquer :Patron / patronage 003-744x1024

Le déplacement des pinces

La technique est finalement beaucoup simple qu’on ne le pense… On m’a enseigné deux méthodes : celle par pivotement et celle par découpage/collage. Dans tous patrons de base du buste, il y a une pince dite  »bretelle ». Il suffit juste par l’une des deux méthodes à la déplacer à un autre endroit du patron mais en gardant toujours comme point de référence le repère centrale (poitrine). J’ai une préférence pour celle par pivotement qui est plus soignée et plus rapide que le découpage-collage (le fait de relever, couper, coller est une méthode enseignée aux élèves de CAP). Pour plus de détail sur le principe du pivotement voir l’article suivant : http://sbcreations.unblog.fr/2012/02/21/projet-dune-nouvelle-robe-de-danse/

 Voici les principaux placements des pinces :Le déplacement des pinces pinces2

 

Voici des documents et exercices utiles qui vous permettront de mieux comprendre le processus :

fichier pdf pinces

Transformation de base

La première transformation de corsage que nous avons effectuée en cours de coupe à plat de la Mairie de Paris a été le chemisier de base. Pour cela, il faut relever le patron de base du buste que nous avions effectué à nos mesures, puis procéder à l’élargissement nécessaire (fichier pdf base). Une fois effectué, ajouter une croisure au milieu devant de 2 cm qui servira à la boutonnière et une parementure de 6/8 cm env. qui n’est ni plus ni moins que l’empreinte du devant. Nous sommes acuellement entrain de faire les transformations des manches (manches courtes, ballons, bouffantes, pagodes), viendront ensuite l’étude des cols !

Toile chemisier :

Transformation de base toile-chemisier-720x1024

 

Mes modèles d’inspiration…

Pour que vous ayez une meilleure vision de mon haut fini, voici ci-dessous les modèles qui m’ont inspirée :

 

Mes modèles d'inspiration... modele_robe2

J’ai mis un élastique tout autour de l’encolure, histoire de resserrer cette ouverture, mais le résultat n’est vraiment pas convaincaint… On m’a également conseillé des baleines flexibles à insérer de chaque côté des ouvertures mais je crois vraiment, comme le suggère Nathalie dans son commentaire de l’article précédent que c’est le patronnage en lui-même  qui est à revoir, je n’aurais décidément pas du rétrécir le patron de la sorte… De plus, le fait d’avoir utilisé un lycra plus lourd que celui de mon prototype a joué dans l’échec de mon haut… Et pour finir, en définitive, le rendu de ce body sur moi est assez catastrophique (les photos ne sont pas diffusables…), cette forme avec cette encolure n’est vraiment pas faite pour moi. Je vais tout simplement réduire la hauteur et faire un joli décolleté comme j’en ai finalement l’habitude et garder les manches raglans. Prochain prototype à venir… dans un lycra qui sera celui de ma vraie robe, afin d’éviter les mauvaises surprises…

 

Persévérance ou renoncement ?

Mon projet de robe de danse est actuellement en standbye… Comment faire pour avancer dans ce projet sans y renoncer…  Le prototype a été réalisé dans un tissu jersey très léger et donc trop lâche, alors évidemment j’ai été obligé demodifier le patronnage pour que la réalisation dans le vrai tissu jersey épais soit impécable…  j’ai donc retiré des centimètres un peu partout pour que le body soit vraiment près du corps et ai modifié la fente d’ouverture sur le devant… et ce qui devait arriver arriva…  à cause de cette fente au niveau de l’encolure et de l’étroitesse du body, le tissu tire vers l’arrière ce qui fait ouvrir et bailler la fente d’autant plus…  alors évidemment ça ne se voit pas forcément sur le mannequin puisque j’ai mis des épingles pour maintenir l’ouveture en place… On m’ a conseillée de mettre du thermocollant maille au niveau de l’ouverture mais j’ai peur qu’ensuite je ne puisse plus rentrer dedans puisque ça perdra toute son élasticité… (je vous rappelle qu’il n’y a aucune fermeture éclair). Que faire ? réduire encore l’ouverture ou agrandir les marges de couture pour éviter que le tissu tire vers l’arrière ? mettre des liens ou des élastiques tout le long de l’ouverture ? ou changer littéralement de projet ? Je revois ma prof de couture vendredi prochain… peut-être aura-t-elle une solution… En attendant si vous avez des suggestions, je suis preneuse !

Voici donc le body de couleur chair, par-dessus, il y aura la robe et sa doublure…

Persévérance ou renoncement ? body_robe_2012-693x1024

En attendant, je me détends en réalisant tunique, cape et pochette… J’ai également suivi les explications de coupe-couture « coudre ensemble un t-shirt » : du patronnage à la réalisation & finitions. Je vous le conseille fortement, ça permet d’avoir une bonne vision de la construction de base d’un vêtement sur-mesure même si le patronnage est très simple puisqu’il n’y a pas de calculs de pinces et autres. voici le lien : http://www.coupecouture.fr/2011/06/patron_de_base_de_t-shirt.html

page

T-shirt-194x300

Les cours de coupe à plat / gradation de la Mairie de Paris ont repris cette semaine. Après avoir fait le patron du buste, nous avons fait les élargissements et les modifications nécessaires pour réaliser le chemisier. Nous sommes actuellement entrain de bâtir à la main le chemisier.

Ci-dessous une tunique tirée d’un patron simplicity.
Tissu de chez Stop tissus, passepoil & dentelle de chez Fil 2000

simplicity-haut

 Et ci-dessous, des photos prises à l’occasion du salon de février dernier à la Villette :

salon_aiguilles

 

12



UCPA Thaïlande: tongs&thaï |
L'Aviation et le monde RC |
Construction Piscine Desjoyaux |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | louve20016
| Gather Sheep de la Bergerie...
| lycrazentaisuper